Sans eau, pas de vie !

En cette journée mondiale de l’eau, n’oublions pas que la ressource  en eau est précieuse et qu’elle doit être préservée partout, y compris dans le bassin genevois. L’enjeu est mondial. Tous les pays sont concernés. Dans notre région les captages excessifs dans les cours d’eau mettent en péril la vie de ces derniers et, à terme, la nôtre.  Le lac Léman est la seule ressource quantitativement non limitée à l’échelle du bassin franco-genevois. Nous avons réussi à travailler au niveau régional pour épurer nos eaux usées, faisons de même pour l’eau potable. C’est la raison pour laquelle j’ai déposé au Grand Conseil la motion 2457 ” Partageons les eaux du Léman pour sauver nos rivières !”  Renvoyée le 21 mars en commission.

Les enjeux n’étant pas uniquement techniques ou financiers mais aussi politiques, le défi à relever est de taille, mais il est vital.

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.