Attention aux hérissons !

En moins d’une semaine, le centre SOS hérissons a accueilli trois hérissons  mortellement blessés tant les  morsures infligées par des chiens étaient graves. Un quatrième, Rysa, lacérée de la tête aux pattes arrière  par une débroussailleuse à fil, a eu plus de chance. Elle a pu être recousue et récupère lentement de sa blessure. Enfin, Pacha, trouvé paralysé au bord de la route,  a récupéré l’usage de ses quatre pattes après plusieurs semaines de convalescence. Afin que le printemps ne tourne pas au massacre, merci aux automobilistes et motards de lever le pied, aux jardiniers de ne pas débroussailler trop près des haies et aux propriétaires de chien de les tenir en laisse. Les hérissons, et pas qu’eux, pourront ainsi aussi profiter d’un printemps pleins de vie.

Rysa. Ci-dessus à la clinique vétérinaire des Tuileries avant la pose des agrafes. Ci-dessous, Rysa mange avec appétit et guérit.
Pacha. Ci-dessus à son arrivée, il est en état de choc et paralysé. Ci-dessous, Pacha a récupéré sa motricité et sa liberté.
Ci-dessus: à Cologny, morsures mortelles par des chiens. Ci-dessous  à Thonon: lacérations à la débroussailleuse et  ensuite mordu mortellement par des chiens

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire