Plan directeur cantonal

La souris a accouché d’une montagne !

DSC06366-e1378816214414

Le 20 septembre 2013, le Grand Conseil s’est prononcé sur le futur plan directeur cantonal 2030  et a choisi ainsi le développement de Genève durant les 15 prochaines années.

Les mesures préconisées, loin d’améliorer la situation, la péjorent. Manifestement, Genève n’a pas les moyens de ses ambitions, les mesures du plan directeur cantonal 2030 ne nous amènent pas la qualité de vie, la préservation des espaces naturels et agricoles qui font l’attrait de Genève. Elles ne règlent pas le problème du logement et ne libèrent pas Genève de ses bouchons. Raison pour laquelle, au nom de l’UDC, j’ai rédigé un rapport de minorité qui appelle à refuser ce projet.

Voici pourquoi le plan directeur 2030 ne répond pas aux besoins des Genevois:

(extrait du rapport de minorité):

Constat 1 : Genève souffre d’une pénurie de logements. Mesure proposée par le PDCn pour soi-disant “loger nos enfants” : Construire plus de logements (objectif visé 50’000)

L’idée que la construction de nouveaux logements seule puisse détendre le marché est fausse. Cela serait vrai si, parallèlement, la forte immigration économique actuelle pouvait être contrainte ou conduite. Or ce n’est pas le cas, loin de là. D’une part  la crise économique européenne amène toujours davantage de personnes à venir chercher du travail sur notre territoire et donc à trouver où se loger. D’autre part, les actions volontaristes des autorités vis-à-vis de l’attrait économique de notre canton induisent une immigration qui provoque et contribue encore plus à la distorsion et à l’assèchement du marché immobilier local.

Les logements prévus ne serviront pas à loger « nos enfants », mais une population importée. Les derniers chiffres de l’Office cantonal de la statistique sont sans appel : La forte hausse de la population résidante (+ 6’131 habitants entre juillet 2012 et juillet 2013) est due à une augmentation de + 153 suisses et + 5’978 étrangers dont 4’837 en provenance de l’Union européenne (terminologie reprise de l’Office). Les 1’500 logements construits annuellement actuellement suffisent amplement pour loger “nos enfants”.

Augmentation de la population

La crise du logement s’aggrave + 53’000 habitants de 2000 à 2010 (+ 4’800/an issus principalement de l’immigration)

Le plan directeur prévoit une augmentation de la population de 100’000 habitants de 2010 à 2030 soit 5’000 habitants supplémentaires par an.

Dans les faits, la croissance est même plus forte (+ 6’131 habitants de  juillet 2012 à juillet 2013). A ce rythme il y aura non pas 100’000 mais 120’000 habitants de plus en 2030 !

Logements construits ou constructibles

15’000 logements construits de 2000 à 2010 (1’430/an). On a construit 1 logement pour 3,5 habitants supplémentaires. En dix ans, le déficit cumulé a été de 10’000 logements alors qui aurait fallu construire au moins 25’000 logements.

Objectif du plan directeur +50’000 logements de 2010 à 2030 (+2’500/an). Est-ce un objectif atteignable ? NON

Jamais Genève n’a réussi à construire plus de 1’500 logements par an et on prétend nous faire croire qu’on arrivera à en construire 2’500 !

En 2030, c’est un déficit de 30’000 logements qui nous attend (10’000 logements issus du déficit actuel + les 20’000 issus de notre incapacité à construire davantage que 1’500 logement par an)

En 2030, le nombre de logements construits ne suffira même pas à loger les nouveaux arrivants. Prétendre que nous devons construire pour loger nos enfants est un argument totalement fallacieux.

Comme le plan directeur ne propose rien pour influencer l’autre variable, à savoir l’augmentation massive de la population, c’est la crise absolue qui nous guette !

L’ensemble des constats:

  • Constat 1 : Genève souffre d’une pénurie de logements.
  • Constat 2 : Genève étouffe sous la circulation
  • Constat 3 : A Genève, la population croît, les besoins augmentent, les moyens diminuent
  • Constat 4 : Genève a un territoire limité

PDCn 2030 Rapport minorité de Christina Meissner pour l’UDC

Mes interventions dans le cadre des débats des 19 et 20 septembre 2013 et le résultat final

Lire l’ensemble du rapport RD975-A sur la plan directeur cantonal  ainsi que la résolution R724-A

Echos dans les médias

RTS Info 20 septembre 2013 7h30

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.