Faciliter la consommation des produits locaux

Février sans supermarché
C’est aujourd’hui que démarre la 3e édition d’une campagne visant à réapprendre à varier les sources d’approvisionnement.
Dans ce contexte propice j’ai déposé hier la motion “consommation locale facilitée”. Elle vise justement à faciliter pour le consommateur, l’accès aux produits locaux. Voici pourquoi:
D’un côté tous les agriculteurs n’ont pas les moyens de développer leur plateforme de commande par Internet et un système de livraison.
De l’autre, tous les consommateurs n’ont pas la chance d’habiter à côté de la Ferme de Budé ou d’une épicerie privilégiant les produits locaux comme “Le Nid”.  Tout le monde n’a pas non plus le temps de faire le tour des fermes du canton. Du coup, on se rattrape sur le supermarché d’à côté ou le supermarché en ligne. Parmi ces derniers, j’ai découvert magictomato.ch. Il privilégie clairement les produits bio et de proximité. Mais surtout il a une plateforme de commande en ligne et de distribution. J’ai alors pu mesurer à quel point le site Internet de l’Etat (geneveterroir.ch) qui est sensé pourtant aider les agriculteurs ne remplissait que très partiellement sa mission.
Pour faciliter la consommation locale, il est temps que l’Etat  (puisque le label GRTA a cette mission)  soutienne ceux qui  font la promotion des produits du terroir afin de donner plus de visibilité et d’attrait  à leur action.
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.