Nourrir ou pas ?

Si vous appréciez de voir le hérisson venir faire un tour sur votre terrasse le soir, vous pouvez  lui laisser quelques croquettes sans que cela ne devienne une habitude. Comme tout animal sauvage, le hérisson est opportuniste et profite de la nourriture  qu’il trouvera sur son chemin.

A la sortie de l’hibernation (mars)  et à l’arrivée de l’hiver (novembre) il est utile de lui fournir un appoint de nourriture pour constituer ou reconstituer ses réserves. Mais dès  ou tant qu’il y a limaces et escargots dans le jardin, il faut le laisser trouver sa nourriture seul. A l’automne et durant tout ‘hiver,  les feuilles mortes  sont utiles dans le jardin. Elles sont pleines de vers et d’insectes dont se régalent les hérissons, gardez donc des tas de feuilles pour leur assurer gîte et nourriture !

500g  c’est la limite basse  en septembre, 600g en octobre et 700g en novembre.

Dès la fin de l’été, les hérissons sentent que le froid va arriver et ils mangent tout ce qu’ils peuvent. Au premier gel, ils se mettront à hiberner. D’ici là nourrissez les encore. Pâtée et/ou croquettes pour chats et de l’eau vont très bien.

Toute l’année, pensez à mettre à disposition de l’eau, les hérissons apprécieront. Merci pour eux