Complément d’informations utiles je l’espère !

Merci à toutes celles et ceux qui me proposent leurs services suite à l’écho du centre SOS hérissons dans les médias et notamment le dernier article paru dans 20Minutes

https://www.20min.ch/fr/story/si-un-herisson-est-dehors-la-journee-cest-quil-a-froid-901325895479

Je me permets d’apporter quelques précisions étant incapable de répondre à tous les messages.

Les soins, nourrissage et nettoyage de cages ont lieu en tandem tous les matins, en général entre 9h et midi. J’ai une équipe de bénévoles fidèles et formidables. Si assurer de temps à autre une suppléance est toujours possible, il s’agit tout de même de s’engager de manière durable et pas juste une fois quand ça vous arrange. Mais franchement ça n’est pas là que j’ai le plus besoin d’aide.

https://www.christinameissner.com/nature/sos-herissons/je-veux-aider-la-cause-herissonne/devenir-benevole/

Je travaille (eh oui les hérissons ça ne rapporte QUE du bonheur) et je manque de temps, personne ne peut m’en offrir.

Le centre SOS hérissons étant dans ma propre maison, cela limite les coûts mais également les possibilités notamment d’extension spatiale. Idéalement, il faudrait un centre « extra muros » dédié aux hérissons, mais les sommes nécessaires dépassent de 100 fois ce que rapportent les parrainages.

https://www.christinameissner.com/nature/sos-herissons/je-veux-aider-la-cause-herissonne/parrainer-un-herisson/

Les mécènes ne courent pas les rues et les autorités cantonales ou communales manquent d’argent pour la nature en général et pour les centres de soins en particulier. Je connais le problème car étant vice-présidente de la fondation du Bioparc Genève, nous cherchons désespérément du financement et d’espace pour ce parc animalier magnifique créé par Pierre Challandes. https://www.parc-challandes.ch/fr/

Accueillir un hérisson chez soi, c’est possible pour autant que cela soit de manière temporaire. Si vous en trouvez un, toutes les infos sont sur la page d’accueil de mon site internet.

https://www.christinameissner.com/nature/sos-herissons/

Si vous souhaitez par ce biais m’aider et que je vous en confie, je ne pourrais le faire qu’après que vous m’ayez transmis des informations détaillées sur où et comment vous entendez accueillir des hérissons, vous avoir rencontré et vous avoir appris le BA BA par un stage bénévole de plusieurs jours au centre de soins.

Là où une aide pourrait être possible, ce sont des jardins ou parcs entièrement clos (murs ou parois en dur car les hérissons ça grimpe et ça creuse !) pour accueillir les hérissons handicapés qui ne pourront retrouver une liberté plein et entière.

J’espère que ces quelques infos complémentaires vous auront éclairé. Même si vous ne pouvez pas directement aider vous pouvez le faire indirectement. En tant que propriétaire vous pouvez préparer un jardin idéal pour les hérissons

https://www.christinameissner.com/nature/sos-herissons/je-veux-aider-la-cause-herissonne/faire-de-mon-jardin-le-paradis-des-herissons/

Vous pouvez aussi vous inscrire pour adopter un hérisson dans votre jardin mais attention il y a une liste d’attente assez longue

https://www.christinameissner.com/nature/sos-herissons/je-veux-aider-la-cause-herissonne/adopter-un-herisson/

et si vous n’avez pas cette chance, sensibilisez à la cause hérissons tous ceux que vous connaissez et les autorités à la nécessité de le faire. Il y a toute une documentation qui existe sur mon site

https://www.christinameissner.com/nature/sos-herissons/documentation/

 

Merci à toutes et tous et bon été !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.